24 juin 2008

La farce du Ballon d’Or

Comme chaque année de grande compétition européenne ou internationale, la course au Ballonballon_or D’or est totalement faussée. Alors évidemment certains vainqueurs font passer cette « arnaque » à la trappe grâce à leur talent ou encore leur capital sympathie mais le fait est que ça devient ridicule.


Le monde du football est partagé entre Christiano Ronaldo et Lionel Messi pour désigner le meilleur joueur du monde (bien que ce soit totalement subjectif, pour certain Landreau est le meilleur gardien du monde… non ça fait pas crédible).. Toujours est-il que le portugais qui a réalisé une saison « stratosphérique » avec 42 buts et à la clé le titre de champion d’Angleterre et la Ligue des Champions est le favori dans cette comparaison. Cependant son équipe du Portugal a échoué au stade des quarts de finale de l’Euro, conséquence : C’est un candidat parmi d’autres au Ballon d’Or après avoir été le favori logique.


C’est un débat qui date mais qui est toujours d’actualité : pourquoi créer ce prix qui est censé récompenser une saison entière s’il ne récompense que les performances dans une compétition de fin de saison ?


Les instances du football mondial pourraient réfléchir à la question plutôt que permettre des décisions totalement grotesques. Un joueur se donne à fond tout une saison, dans son championnat comme dans la compétition européenne à laquelle participe son club et il devient juste un candidat lambda au Ballon d’Or parce qu’un joueur ce sera donné à fond sur les 6 matchs de l’Euro ou les 8 de la Coupe du Monde ?


Cette logique est compréhensible dans un sens mais complètement injuste et stupide dans l’autre. Coupe du Monde 2006, Cannavaro est Ballon d’Or car il fait une superbe finale. Donnez lui le titre de joueur de la compétition soit, mais pas le Ballon d’Or ; c’est le défenseur central d’un club accusé de tricherie et rétrogradé. De plus sa saison n’a rien de particulière. Eto’o le mérite amplement.


Cette saison Arshavin serait le favori grâce à ses performances avec la Russie à l’Euro. Du grand n’importe quoi : d’une part malgré la victoire de son club du Zénith de St Pétersbourg en finale de la coupe de l’UEFA il reste un inconnu pour le grand public ; d’autre part, être performant parce qu’on est plus frais que la plupart de ses adversaires n’a rien de glorieux. En effet le championnat de russie a débuté le 14 Mars, pratiquement à la fin d’une saison chargée pour les joueurs internationaux évoluant dans des clubs en course jusqu’à la fin du moi de Mai.


La logique est déjà aberrante mais si en plus on rajoute ce genre d’éléments ce n’est plus possible. Alors évidemment Ronaldo fut Ballon d’Or après sa coupe du monde 2002 au terme d’une saison tronquée pour cause de blessure. Ce fût un plaisir de voir ce génie du ballon rond obtenir ce Ballon d’Or après que certains aient prédit sa fin dans le football de haut niveau mais cela n'empêche "l'arnaque".


Cette mascarade dure depuis tellement de temps que plus personne n’y fait attention mais ce n’est pas une raison pour rappeler à ces messieurs les dirigeants du football qu’un petit trophée en plus ne serait pas de trop.

Posté par T_Mac à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La farce du Ballon d’Or

Nouveau commentaire